15 février 2010

Poème

Pour celles de mes amies - virtuelles ou non - qui traversent des moments difficiles.
Pour me rappeler qu'il faut garder espoir, toujours.
Ne pas s'assécher, rester attentive aux autres, aux signes que la vie met sur votre chemin.

Et un sourire

La nuit n'est jamais complète,
Il y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l'affirme,
Au bout du chagrin,
Une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée,
Il y a toujours un rêve qui veille.
Désir à combler,
Faim à satisfaire,
Un coeur généreux,
Une main tendue,
Une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie,
La vie à se partager.

Paul Eluard (1895-1952)
(Recueil : Le Phénix, 1951)

Posté par jeolianne à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Poème

  • soupir.... gros soupir !!

    Posté par coquillette, 19 février 2010 à 20:56 | | Répondre
  • oh oui c'est beau c'est beau
    merci

    Posté par Gaufrette, 19 février 2010 à 22:13 | | Répondre
  • il a un nom ce poème ?

    Posté par Gaufrette, 19 février 2010 à 22:16 | | Répondre
  • Ah y est je l'ai ajouté le titre ma Gaufrette!

    Posté par Jéolianne, 26 février 2010 à 15:40 | | Répondre
Nouveau commentaire