01 juillet 2010

S'envoyer en l'air...

100_2949  100_2954

Avant de passer sur le billard, j'ai réalisé un de mes rèves.
Dans l'éventualité où je ne me réveillerais pas (et si le bel anesthésiste n'était en fait qu'un psychopate???!)j'ai donc fait mon baptème en ballon.
C'est le cadeau de mes frères et soeurs pour mes 40 ans. Ok c'était déjà il y a un an mais par deux fois le vol avait été annulé l'été dernier, puis ce fut les mois d'hiver et je voulais voir le soleil se coucher.
Je n'ai pas été déçue.
J'ai même l'impression que ça ne m'est pas arrivé.
Première surprise, nous sommes 13 dans la nacelle (12 passagers et un pilote). Une mongolfière c'est imposant : 9 tonnes quand même.
Deuxième surprise à 400 mètres d'altitude le bruit des voitures, l'aboiement des chiens sont  audibles à un point que je n'imaginais pas. Ben oui j'avais oublié que le son montait! Donc je peux continuer à crier dès que je vois une mongolfière passer au-dessus de la maison!
Troisième surprise cette impression difficile à restituer de glisser sur le ciel, de flotter sans à coup. Certes l'atterrissage fut musclé. A 12 noeuds, la nacelle s'est couchée tout de suite et nous a trainé dans la pature sous les yeux médusés d'un troupeau de vaches.

Il ne faisait pas froid là-haut. D'une part, il faisait déjà 28° au sol donc le peu de degrés perdus n'était pas perceptible d'autre part, l'air chaud insufflé dans le ballon faisait plutôt augmenter la température.
Je suis toujours aussi nulle pour grimper avec élégance...J'avais pris soin de me placer du côté de trois hommes seuls et d'un couple plutôt que du côté d'un groupe de quinquas pimpantes mais piaillantes! Heureusement que je n'étais pas là pour séduire le photographe avec lequel je partageais mon bout de nacelle parce que c'était raté dès le départ!! Je me suis lamentablement retrouvée la jambe coincée sur le bastingage à sautiller sur une jambe dans la nacelle pour essayer de me dégager!! Gentleman il m'a secouru en soulevant ma jambe et là bêtement je me suis dit que je devais piquer...ne m'étant pas raser les mollets le matin même...
Malgré tout le voyage s'est bien passé. Peu de mots échangés et tant mieux parce que j'étais tout à mon plaisir de photographier, admirer, respirer. Embrasser la métropole lilloise, caresser des yeux les monts de Flandre rougeoyants sous le soleil couchant, m'émerveiller devant les méandres scientillants de la Deûle, essayer de repérer ma maison...
Ce fut divin...et beaucoup trop court!!
Prochain objectif : sauter en parachute.

100_2965  100_2987

100_2967

Posté par jeolianne à 14:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur S'envoyer en l'air...

  • Où là là bravo pour ce défis.
    Moi même pas en rêve que je monte dans les airs, mon coeur s'arrêterait de battre
    Au delà de 3 marches sur l'escabeau je suis en panique.

    Posté par chris, 02 juillet 2010 à 13:03 | | Répondre
  • très jolies photos

    pour ma part la montgolfière ça irait je pense, mais le parachute je ne veux même pas y penser . trop dur de se jeter ds le vide je pense.

    Posté par JuhLyAhn, 06 juillet 2010 à 20:26 | | Répondre
  • wahooooo... le rêve...

    Posté par coquillette, 13 août 2010 à 19:53 | | Répondre
Nouveau commentaire